Publié par : gperra | 10 mai 2018

Songe de la Volonté

Sortiras-tu vivant de ta propre vie, ou bien seras-tu aussi mort que ton propre cadavre, en attente de sa crémation ?

Auras-tu l’énergie de courir dans la vaste plaine bleutée du ciel comme tu courrais à travers les prairies parsemées de fleurs oranges, avalant l’espace à grandes enjambées ?

Auras-tu encore le désir de te saturer les yeux de réel, comme tu buvais aux sources en plongeant ta bouche dans le flot glacé ?

Pourras-tu bâtir des voyages et dessiner des traversées, quand bien même le dongeon où tu es enfermé garde ses portes verrouillées ?

Sauras-tu inlassablement dégainer et rengainer ton sabre lorsqu’approcheront les brigands de ton âme, suivant le geste parfait de la lame naissant du fourreau, comme tu as combattu sans faiblir durant ton existence ceux qui menaçaient les étoiles ?

Il t’a fallu tant de temps pour apprendre à prendre pieds en toi-même. Qui pourrait te dérober ce sol où tu suis désormais ton chemin, quand bien même disparaîtraient la planète entière et ses continents ?

Sauras-tu encore entendre à temps le son des gongs annonçant les moments de choix auquel il ne faut pas se dérober, résonnant dans la brume des lointains de leur discret timbre cuivré que tu as mis si longtemps à reconnaître ?

Et sauras-tu retenir la force de l’ouragan de lave et de feu surgissant de ta poitrine lorsqu’il s’agira d’écouter battre le cœur tranquille d’un oiseau venu se poser sur ton épaule au petit matin ?

Publicités

Responses

  1. Joli poème


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :