Publié par : gperra | 20 août 2017

Songe d’un Lac bleuté

Lorsque je suis entré sans trop savoir comment dans la bataille de mon temps, je n’avais pas idée de la place qui serait la mienne dans les rangs de ceux qui combattaient, ni quelle sorte de victoire je pouvais espérer si ceux-ci l’emportaient. J’ai seulement marché là où la lumière de la pensée éclairait mon chemin, sans m’attendre à me retrouver au centre des combats, où la première ligne peut sentir la sueur rance des soldats de l’autre bord qui poussent contre ses boucliers.

La guerre a fendu mon casque, entaillé mon armure, couvert ma poitrine et mes bras de cicatrices, mais elle a aiguisé mon épée au tranchant sans pareil. Car je n’ai pas déserté lorsque l’ennemi paraissait si fort que le passage vers la ville lui semblait grand ouvert.

Ce combat était devenu le mien, et je ne recevais mes ordres que de mon propre cœur. J’entrais ainsi dans le temps présent, après en avoir été si longtemps éloigné. Et je ne quitterais ce champs où pleuvent les projectiles enflammés que lorsque mon époque aura entendu l’heure de la relève sonner.

Je pourrais alors venir dresser ma sépulture au bord du grand lac bleuté, d’où émergea jadis la culture et la dignité. Et je me dresserai immobile dans l’éternité, comme une pierre levée dont le seul rôle sera de poser son regard sur le paysage, sans aller plus loin que l’horizon où passent les nuages, sans dépasser la ligne que dessine la crête des montagnes, sans désirer un bleu plus somptueux que celui du ciel que le soleil invincible parcourt sans un bruit.

Les champs dorés, la terre rouge et les eaux bleues seront mon empire loin des terres convoitées, où personne ne passe jamais, si ce n’est parfois quelques voyageurs en quête de vérité, à qui je n’adresserais pas la parole, ni n’indiquerais l’emplacement du peu d’or que j’aurais peut-être enterré, mais que j’inviterais à s’asseoir aux côtés de ma pierre levée, où une svelte salamandre aura été gravée, pour contempler ensemble un moment le grand lac bleuté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :