Publié par : gperra | 2 septembre 2014

Un exemple de folie collective dans une école Steiner-Waldorf

La Vérité sur les écoles Steiner-Waldorf

Dans certains de mes précédents articles, j’ai eu l’occasion de caractériser quelques aspects inquiétants constitutifs de l’environnement scolaire Steiner-Waldorf, à savoir la prégnance de la folie. En effet, j’ai tout d’abord tenté de montrer comment la folie est inhérente, selon moi, à la doctrine sur laquelle s’appuie les pédagogues Steiner-Waldorf, à savoir l’Anthroposophie. Cette œuvre de Rudolf Steiner et la façon dont les anthroposophes sont « invités » à se l’approprier comportent en effet de manière puissante un effet délétère pervers, c’est-à-dire la capacité à rendre progressivement fou ceux qui la lisent et l’étudient (Lire à ce sujet mon article Une œuvre qui rend fou). J’ai ensuite montré comment cette folie pouvait facilement s’introduire dans les établissements scolaires Steiner-Waldorf, notamment par le biais du recrutement de personnes dérangées appartenant aux cercles de l’Anthroposophie (Lire à ce sujet mon article Un danger inhérent aux écoles Steiner-Waldorf). J’ai enfin montré que cette présence…

View original post 975 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :