Publié par : gperra | 5 août 2014

Amérique Latine : quelles interiorités ?

Pour retrouver mes articles sur la Colombie, inscrivez vous sur mon nouveau blog : Mon voyage en Colombie, que vous soyez des amis, d’anciens amis, de faux amis ou de vrais anthroposophes en mission d’espionnage. Grégoire Perra

Mon Voyage en Colombie

Dans la plupart des musées de Colombie, on trouve deux types d’objets historiques : ceux d’origine indigènes, et des reliques de la colonisation espagnoles. Or  ces deux types d’objets n´éveillent pas du tout les mêmes sentiments. On pourrait a première vue être tentés d´opposer la culture espagnole, basée sur le développement de l’intériorité, a celle des indigènes, que l’on pourrait appeler « païenne », c’est-a-dire une culture ou l’homme est tout entier tourné vers la nature. Ainsi se serait opposées une culture de l’intériorité a une autre de l´extériorité, entraînnant la disparition de la seconde. Mais ce ne serait pas tout a fait exact.

Certes, il est vrai que la culture d´origine espagnole, marquée par le Catholicisme, développe particulierement l´intériorité : il suffit de remarquer a quel point l´insistance de la liturgie sur la reconnaissance des pêchés centre l’individu sur lui-même et sa propre vie. Au rituel s´ajoutent les effets produits par l´architecture…

View original post 268 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :