Publié par : gperra | 9 mai 2014

Les prisonniers de l’Anthroposophie

La Vérité sur les écoles Steiner-Waldorf

Devant ce qui se présente comme une nouvelle religion et une manière très spécifique de vivre – l’Anthroposophie – on pourrait être tenté de penser que chacun fait ce qu’il veut de sa vie, que chacun à le droit de croire à ce qui lui plait, du moment que la personne est satisfaite du système de pensée auquel elle adhère, et heureuse de la vie qu’elle mène. Certes, le reproche de tromper les autres hommes perdurerait, puisque le propre de cette dérive sectaire est de toujours se présenter masquée, ce qui la distingue d’une religion proprement dite. Mais du moment que la personne a pu effectuer librement son choix d’adhérer à l’Anthoposophie et semble y trouver son compte, que peut-on lui reprocher ? Un adulte n’a-t-il pas le droit de s’aliéner lui-même ? N’est-il pas responsable de ses propres choix ?

Et pourtant, la réponse à cette question, d’un point…

View original post 1 371 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :