Publié par : gperra | 20 novembre 2013

Mon rapport sur l’école Perceval de Chatou en 2007, remis à Jacques Dallé et Antoine Dodrimont

La Vérité sur les écoles Steiner-Waldorf

En fouillant dans mes archives, j’ai découvert un long document que j’avais rédigé en juillet-août 2007, quelques mois après mon départ de l’école Perceval de Chatou, où j’avais été professeur pendant quatre ans. Je le publie car beaucoup des choses qui y sont exposées témoignent de ce qui se peut réellement se passer au sein d’une école Steiner-Waldorf. Le fait d’avoir écrit ces observations à chaud a permis qu’elles ne s’effacent pas de ma mémoire des années plus tard. En me relisant aujourd’hui, je suis effaré de la situation interne de cette école. J’avais oublié à quel point ce qui s’y passait était grave. Cécile Acremant, qui était alors ma compagne anthroposophe, ancienne élève de cette école, fille d’un membre de la Direction, a participé activement à la rédaction de ce document, adhérant à l’époque à ses affirmations et à ses conclusions, me précisant certains faits dont elle avait été…

View original post 12 570 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :