Publié par : gperra | 25 juillet 2013

My Life Among Anthroposophists, une nouvelle traduction de Roger Rawlings

My Life Among Anthroposophists,

une nouvelle traduction de Roger Rawlings

*

*

*

Roger Rawlings est un homme modeste. Mais son travail est essentiel. C’est pourquoi j’ai le plaisir et la fierté d’annoncer à mes lecteurs que Roger Rawlings a aujourd’hui terminé l’important travail de traduction qu’il avait entrepris pour rendre accessible au lectorat anglophone mon témoignage biographique intitulé Ma vie chez les anthroposophes. Cette traduction était si importante qu’elle a nécessité trois articles successifs, publié sur son blog :

My Life among Anthroposophists, part I

*

My Life among Anthroposophists, part II

*

My Life among Anthroposophists, part III

Toutefois, Roger Rawlings ne s’est pas contenté d’un simple travail de traducteur : son immense connaissance critique de l’anthroposophie et de la pédagogie Waldorf lui a permis d’agrémenter mon témoignage de notes dont le contenu est absolument passionnant. Il m’a tout simplement fait découvrir des choses sur moi-même. Car ces notes jètent un éclairage véritablement passionnant sur les événements de ma vie que je relate, malgré une connaissance de l’anthroposophie et de la pédagogie Waldorf que je croyais déjà assez importante. Roger Rawlings possède une telle connaissance de la pédagogie Steiner-Waldorf et de l’Anthroposophie que rien ou presque n’échappe à sa compréhension. Aussi, ses notes non seulement permettent bien souvent d’accréditer par un regard d’expert mes allégations, mais de surcroît permettent de les comprendre là où moi-même je n’étais parvenu qu’à énoncer les faits, car Roger Rawlings sait mettre à jour les mécanismes qui avaient engendré leur manifestation.

Il a en effet réalisé un travail d’une telle qualité sur son blog, en ne laissant aucune part d’ombre ni à Rudolf Steiner, ni à sa doctrine, ni au fonctionnement réel des écoles Waldorf, que ses contributions resteront probablement un matériau de référence pendant des dizaines d’années encore pour toute personne qui désire savoir de quoi il retourne véritablement. Cette immense contribution bénévole et désintéressée demeurera sans doute la référence incontournable, tant que les écoles Steiner-Waldorf seront autorisée ou tolérées quelque part à la surface du globe.  Et même après, pour que l’humanité se souvienne de ses graves errements, quand plus personne ne voudra croire qu’une telle chose et une pareille mystification ait pu fonctionné pendant si longtemps.

Grégoire Perra, le 25 juillet 2013

Advertisements

Responses

  1. A reblogué ceci sur La Vérité sur les écoles Steiner-Waldorf.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :