Publié par : gperra | 7 mai 2013

Le couple égyptien du Louvre

Fx052358

Cette sculpture égyptienne, exposée au département de l’Egypte du Louvre, est sans doute l’une des plus touchantes que l’on puisse contempler dans ce lieu. Elle représente un jeune couple, assis, regardant dans la même direction. Les corps et les visages sont presque semblables, comme s’il s’agissait d’un frère et d’une sœur. On distingue cependant les sexes par la différence entre les coiffes, d’insensibles variations dans les formes des visages et des bustes. Le couple est enlacé, les bras passant derrière leurs dos pour se poser sur leurs épaules respectives. Mais une distance importante sépare les deux personnages, laissant un vide entre eux. Ce vide est cependant occupé par un motif qui, en fait, s’avère être le motif principal de l’œuvre : il s’agit de la croix formé par le croisement des bras. Il occupe le centre de la sculpture, comme un symbole magique. Mais ce croisement n’est en réalité que le centre d’un symbole plus étendu et plus complexe : une lemniscate. Celle-ci parcoure les deux bustes. Suivons sa trajectoire : elle suit tout d’abord le mouvement du bras de l’épouse qui passe derrière le corps de l’époux et remonte jusqu’à sa main qui se pose sur son épaule ; puis le mouvement se poursuit en suivant la courbe de l’épaule droite de l’homme, puis va jusqu’à son épaule gauche ; ensuite, le mouvement descend en suivant le mouvement de son bras, croisant celui de son épouse au centre de la sculpture ; puis, à son tour, le bas de l’époux passe derrière le dos de son épouse, pour poser sa main sur son épaule ; à nouveau, il faut suivre le mouvement passant de l’épaule gauche de la femme jusqu’à son épaule droite, puis descendant dans le bras croisant le bras de l’homme au centre. Ainsi, nous avons une forme de 8 couché, passant d’un corps à l’autre. Cette forme n’est pas accidentelle : elle a été voulue par le sculpteur, qui a été jusqu’à déformer les bras des deux personnages, les allongeant démesurément pour leur faire épouser ce mouvement. Ce dernier représente deux cercles se rejoignant dans un centre commun, comme deux unités ayant un point de contact. Mais c’est aussi un mouvement perpétuel par lequel on sent que circulent les énergies d’un individu à l’autre, de l’homme à la femme et inversement. Ainsi, cette sculpture nous donne à pressentir le mystère de la force vitale qui passe  d’un être à un autre lorsqu’ils sont unis dans une communauté de vie, comme celle du mariage. C’est peut-être cette force que ressentent  parfois les couples unis, aujourd’hui encore, lorsqu’ils dorment ensembles et qu’un échange subtil de leurs énergies semble s’être opéré pendant la nuit.

La lemniscate n’est cependant pas seulement présente entre le mari et la femme : on la voit se dessiner dans chacun des corps, individuellement. En effet, un cercle semble présent dans la partie basse de chacun des corps, au niveau du ventre, avec un centre figuré par le nombril. Puis ce cercle  inférieur est en contact avec un cercle supérieur dont la tête dessine les contours. Ainsi, au sein même de chaque corps, des lemniscates figurent la circulation des énergies entre le haut et le bas, les ventres et les têtes. Union au sein même de l’être humain entre le Ciel et la Terre.

Nous avons donc dans cette sculpture une sorte de croix formée par des lemniscates. Une grande lemniscate couchée unie les deux personnages à l’horizontal. C’est la circulation des énergies sur le plan social, la force qui relie les individus jusque dans leurs chairs. Mais chaque individu est lui aussi parcouru par une lemniscate vertical reliant en lui les deux dimensions de l’univers, le céleste et le terrestre, la pensée et le ventre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :