Publié par : gperra | 14 octobre 2012

Méthodologie de l’analyse d’oeuvre philosophique

Méthodologie de l’analyse d’oeuvre

M. Perra

Etude du …………………….. paragraphe

I. Introduction : A

Evocation générale de l’oeuvre :

Ce texte est un extrait de……………………………….. (A1) de ………………………… (A2). Il se situe dans ……………………….. (A3) et il s’agit du paragraphe…………………… (A4). Dans cette œuvre, l’auteur développe un certain nombre de grandes questions de la philosophie, à savoir ……………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… (A5)

On peut dire que le projet de l’auteur consiste à

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (A6)

Mais la portée de son œuvre ne s’arrête pas là, car il s’agit également d’une réflexion sur …………………………………………………………………………………………………..

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………, etc. (A7)

Situation du passage : (B)

Dans le précédent paragraphe, l’auteur avait tenter d’étayer l’idée selon laquelle : ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (B1)

A présent, le thème essentiel de ce passage nous semble être :

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (B2)

Décomposition du texte : (C)

Le texte que nous allons étudier se décompose selon nous en deux parties.

La première, qui va de la ligne ……….. (C1) page……….. (C2) à la ligne ……… (C3) page ……. . (C4)

Le sujet principal abordé dans cette partie est

…………………………………………………………………………………………………………………………………………… (C5)

Et la deuxième qui va de la ligne ……….. (C6)  page……….. (C7) à la ligne ……… (C8) page ……. . (C9)

Le sujet principal abordé dans cette partie est

…………………………………………………………………………………………………………………………………………… (C10)

Lecture :

Nous allons maintenant procéder à la lecture du passage.

Étude de la première partie : (D)

Exposé du thème de la partie :

Nous allons à présent étudier la première partie du texte.

Le thème central de cette première partie repose sur l’idée que ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (D1)

Analyse d’une première phrase :

L’auteur commence par exprimer cette idée à la ligne ……… (D2) à travers la phrase suivante

« ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………» (D3)

Il veut dire par là que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (D4)

Analyse d’une deuxième phrase :

Cette idée se prolonge ensuite dans la phrase à la ligne ……… (D5)

« …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..» (D6)

Il précise par ce biais que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (D7)

Analyse d’une troisième phrase :

Cette idée apparaît ensuite dans la phrase à la ligne ……… (D8)

« …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..» (D9)

Il souligne donc ainsi que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (D 10)

Mise en relation avec une autre idée d’une autre oeuvre du même auteur :

L’idée principale abordée par l’auteur dans cette partie du texte que nous venons d’étudier nous semble pouvoir être mise en relation avec un autre passage de son oeuvre philosophique. En effet, dans l’ouvrage intitulé …………………………….., (D11) notre auteur développe la conception selon laquelle ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (D12)

Nous voyons comment une telle conception rejoint l’idée que nous avons exposé dans notre première partie par le fait que

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (D13)

Étude de la deuxième partie :(E)

Exposé du thème de la partie :

Nous allons à présent étudier la première partie du texte.

Le thème central de cette deuxième partie repose sur l’idée que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (E1)

Analyse d’une première phrase :

L’auteur commence par exprimer cette idée à la ligne ……… (E2) à travers la phrase suivante

« ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………» (E3)

Il veut dire par là que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (E4)

Analyse d’une deuxième phrase :

Cette idée se prolonge ensuite dans la phrase à la ligne ……… (E5)

« …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..» (E6)

Il précise par ce biais que

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. (E7)

Analyse d’une troisième phrase :

Cette idée apparaît ensuite dans la phrase à la ligne ……… (E8)

« …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..» (E9)

Il souligne donc ainsi que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. (E10)

Mise en relation avec une autre idée d’une autre œuvre du même auteur :

L’idée principale abordée par l’auteur dans cette partie du texte que nous venons d’étudier nous semble pouvoir être mise en relation avec un autre passage de son oeuvre philosophique. En effet, dans l’ouvrage intitulé …………………………….., (E11) notre auteur développe la conception selon laquelle ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (E12)

Nous voyons comment une telle conception rejoint l’idée que nous avons exposé dans notre première partie par le fait que

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (E13)

Annonce de l’idée du prochain paragraphe : (F)

Le thème de l’idée qui a été abordée par l’auteur dans ce paragraphe nous semble se prolonger dans le paragraphe …………… (F1) , lorsque l’auteur précisera que

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. (F2)

Conclusion générale sur l’œuvre étudiée : (G)

L’originalité et l’apport philosophique majeur de cette œuvre tient selon nous non seulement dans la nature des thèmes qu’elle aborde, à savoir

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… (G1)

Mais cette originalité tient également aux questions philosophiques qu’elle soulève et à la manière dont l’auteur cherche à y répondre, à savoir :

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. (G2)

Il rejoint ainsi selon nous la pensée d’un autre auteur, ………………………, (G3) qui tente lui aussi dans son œuvre de se confronter aux mêmes questions, en y apportant toutefois des réponses sensiblement différentes. Par exemple dans ………………………………………………….. (G4) , où l’auteur développe la conception suivante

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. (G5)

Ce parallèle avec l’idée majeure de cet autre philosophe montre ainsi clairement la portée des idées que nous avons traversées à travers l’étude de ce paragraphe de l’ouvrage …………………………………. (G6) de ……………………………………………………………………. (G7). A la lumière de cette étude, nous pouvons peut-être davantage en apprécier la teneur et les enjeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :