Publié par : gperra | 17 février 2012

3ème appel aux gens de théâtre

Comité étudiant de l’U.F.R. Théâtre de Paris III

 

 

 

3ème appel aux gens de théâtre

 

 

 

 

 

1/ Le Comité Étudiant de l’U.F.R. Théâtre, qui sommes-nous ?

 

La constitution d’un Comité Étudiant de l’U.F.R. Théâtre est issue de la grève étudiante de novembre-décembre 1995. Il est né d’une initiative de la Commission Théâtre de Paris III, représentée par la Coordination Nationale Étudiante.

La grève n’était pas un temps mort, c’était un temps de prise de conscience et d’appels spontanés, de réflexion et de construction d’autre chose.

Aujourd’hui, le Comité Théâtre a la volonté de faire vivre l’expérience de cette grève, l’existence d’une prise de parole des étudiants par les étudiants eux-mêmes, une démocratie concrète, maladroite ou imparfaite, mais réelle et vivante.

Car la démocratie ce n’est pas seulement le vote mais le dialogue et la décision en commun.

Le Comité Étudiant de l’U.F.R. Théâtre fonctionne maintenant de manière permanente et revendique, avec les autres Comités Étudiants par U.F.R. de Paris III, sa reconnaissance officielle des instances universitaire (voir notre Charte).

 

2/ Les deux premiers appels

 

Suite aux deux premiers appels que nous avions adressé au cours des mouvements de grève de décembre 1995 à une partie de la communauté théâtrale, notre constat a été celui d’une nécessité de clarifier le rapport des structures théâtrales, subventionnées ou non, à la notion de service public.

Il ne s’agit pas ici d’un reproche consistant à affirmer que le théâtre doit se considérer comme un service public au même titre que le Gaz et l’Électricité. C’est le constat d’une difficulté à situer le théâtre vis-à-vis de l’État.

3/ Pourquoi un troisième appel…

Nous voulons tenter de poser ce paradoxe entre l’inscription du théâtre – subventionné ou non – au sein du service public et sa nécessaire liberté.

Nous pensons que si le théâtre veut parvenir à affirmer une liberté réelle tout en étant public, c’est en permanence qu’il doit prendre en main la responsabilité de sa vie culturelle, sociale et financière.

C’est pourquoi nous appelons à la constitution permanente d’une coordination de tout ceux qui font du théâtre et proposons pour cela que le Comité de l’U.F.R. Théâtre de Paris III soit le lieu de ce forum permanent.

Il ne s’agit pas d’organiser de nouveaux débats universitaires mais de travailler ensemble à cette coordination.

Comprenons nous bien : il ne s’agit pas de demander aux théâtres de fédérer leur rapport à la politique sur le plan de l’expression artistique. Sur ce plan-là, c’est la liberté totale des individus et créateurs qui doit régner.

Dans cette optique, nous demandons à toute personne intéressée par cette idée de Coordination de prendre contact avec le Comité étudiant de l’U.F.R. Théâtre ( ) afin que nous puissions rapidement fixer la date d’une première réunion.

Censier, le

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :